Studio Mobile

Avec ses partenaires dans la ville et toute la France, l’unité de production REC prolonge ici, à travers des formes plus longues, le propos tenu à l’antenne.

Tags : concerts création sonore débats-conférences fédérations interviews lectures radios éphémères émissions spéciales


Ososphere.radio / Podcast du Dimanche 30 avril 2017 / Part #1

Comme premier invité en plateau lors de la journée du 30 avril, nous avons accueillit Guillaume Christmann, architecte au sein de l’Atelier d'Architecture “Christmann Nachbrand Belhaddad” et chargé de la scénographie de L’Ososphère version Coop 2017.

Fred Cisnal, spécialiste de musiques actuelles et auteur du livre “Berlin avant la techno” retrace les lives et Djsets de la deuxième nuit électronique qui a eu lieu à la Coop samedi 29 avril.


Marie Bohner, coordinatrice des Cafés Conversatoires, nous résume la première édition du Café Conversatoire qui s’est tenu sous la thématique Strasbourgkehl / Kehlstrasbourg le 29 avril à L’Ososphère. Les Cafés Conversatoires servent de trait d’union entre les trois grandes composantes au coeur de L’Ososphère: les Nuits Électroniques, le Parcours artistique, et la ville. Les Cafés Conversatoires rassemblent les multiples acteurs prenant part au projet de L’Ososphère autour d’une table afin de créer un échange autour de la ville.  


En plateau radio, nous rencontrions lors de cette journée du 30 avril Delphine Meder, médiatrice culturelle et ancienne étudiante en graphisme et design de l’espace.

Dans la deuxième édition des micros-trottoirs, les habitants du quartier du Port du Rhin prennent la parole et nous donnent leur impression de l’identité de leur quartier.

Ensuite, Christophe Greilsammer, metteur en scène et fondateur de la Compagnie de l’Astrolabe nous raconte la mise en œuvre d’un workshop avec des étudiants issus de l’ENSAS (École Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg) qui s’inspire du projet utopique d’urbanisme du situationniste Constant. Christophe Greilsammer retrace l’historique de son workshop, son lien avec L’Ososphère et nous présente un texte de Constant dans lequel les enjeux de l’émergence d’une nouvelle ville sont mis en évidence.

30_avril_Emilie_Gravier.jpg

Emilie Gravier, directrice du développement et de la promotion portuaire au Port Autonome de Strasbourg, nous parle de l’évolution de la place du port au sein de la ville de Strasbourg du Moyen-Âge à aujourd’hui. Pour Emilie Gravier il est essentiel qu’une médiation se joue entre port et ville pour que la cohabitation entre ces deux entités soit un succès. Lors de l’interview nous en apprenons plus sur le projet exemplaire d’industrie écologique du Port du Rhin strasbourgeois ainsi que sur l’écosystème portuaire qui s’est créé lors des dernières années. L’invitée nous fait part également de la réflexion d’instaurer d’ici quelques années un Port Center dans l’ancienne capitainerie du port.








Tags : café conversatoire  christophe greilsammer  cie l astrolabe  compagnie l astrolabe  emilie gravier  ensas  europan  fred cisnal  guillaume christmann  l ososphere  marie bohner  new babylon  ososphere  port autonome de strasbourg  port du rhin