Téléscripteur

Quoi de neuf à l'antenne, sur le site, dans la ville,
sur la planète ?


Clôture du festival Augenblick

  FESTIVAL AUGENBLICK - BILAN DE L'ÉDITION 2015
Alsace Cinémas
Ciné-concert de Zenzile : Berlin, symphonie  d'une grande ville, lors de la clôture du Festival Augenblick au cinéma Star Saint-Exupéry de Strasbourg
 
La 11ème édition du Festival Augenblick s'est achevée ce vendredi 27 novembre 2015 au cinéma Star Saint-Exupéry de Strasbourg. La remise des prix du jury professionnel, du public et du public jeune a été suivie du ciné-concert du groupe krautrock Zenzile : Berlin, symphonie d'une grande ville, hommage à l'œuvre documentaire de Walter Ruttmann de 1927.
 
17 jours de festival
37 cinémas indépendants et points de projections
27 000 spectateurs


 
Le Palmarès 2015
 
Le prix du jury professionnel a été décerné à Superwelt de Karl Markovics.
Le jury était composé de 5 professionnels du cinéma et de l'audiovisuel : Denis Dercourt (réalisateur), Cosima Lange (productrice et scénariste), Aurélie Réveillaud (chargée de mission cinéma et audiovisuel à l'antenne MEDIA Strasbourg), Miranda Ruben (du cinéma Kommunales Kino Freiburg, en Allemagne) et Peter Schott (conseiller au Festival International du Film de Nancy).
 
Le prix du public a été décerné à Von jetzt an kein Zurück de Christian Frosch.
Le jury était composé de spectateurs de 14 salles du réseau Alsace Cinémas qui ont accueilli la compétition.
 
Le prix du public jeune a été décerné à Stereo de Maximilian Erlenwein.
Le jury était composé de jeunes entre 15 et 20 ans de Strasbourg, Guebwiller, Mulhouse, Munster, Sélestat et Thann.
 
Les lauréats ont reçu les trophées Festival Augenblick soufflés à la verrerie de Meisenthal.
 
Retrouvez les photos et les vidéos de cette 11e édition sur le site internet www.festival-augenblick.fr et sur les pages Facebook d'Alsace Cinémas.
 
***
La 11e édition du Festival Augenblick s'est articulée autour de plusieurs temps forts :
 
-une soirée d'ouverture à l'Espace Grün de Cernay avec, en avant-première, la comédie autrichienne Thérapie pour un vampire de David Ruehm avec Tobias Moretti, Jeanette Hain et Cornelia Ivancan.
 
-la venue de réalisateurs de films en compétition (Christian Frosch pour Von jetzt an kein Zurück, Sebastian Ko pour Wir Monster, Karl Markovics pour Superwelt, Karim Patwa pour Driften)
 
-la venue de Marc Brummund, réalisateur du film Freistatt, narrant l'histoire d'un adolescent interné dans un centre éducatif protestant, l'un de ces nombreux camp de travail où l'on a enfermé, dès la fin de la deuxième guerre mondiale et jusque dans les années 70, des milliers de jeunes gens. Wolfgang Rosenkötter, ancien pensionnaire dont l'histoire a inspiré le film, était présent pour de nombreux débats.
 
-la venue de Stefan Keller, historien référent du film Paul Grüninger, le juste. Des rencontres-débats ont eu lieu dans toute l'Alsace et M. Keller, auteur du livre Délit d'humanité, a échangé avec le public sur cette période sombre et peu connue de l'histoire de la deuxième guerre mondiale.
 
-la venue de Jean-Gabriel Périot, réalisateur de Une jeunesse allemande, documentaire réalisé à partir d'images d'archives. Une tentative d'expliquer la naissance puis la radicalisation progressive d'un mouvement révolutionnaire.
 
-une rétrospective intitulée Cinéma censuré à l'Est, un répertoire d'œuvres rares, produites dans les années 1965-1966 par les studios de la RDA, censurées puis découvertes après la chute du Mur.
 
-une rétrospective des premiers films autrichiens (1906-1910) intitulée Débuts érotiques du cinéma autrichien et de nombreuses soirées spéciales autour de cette programmation (soirée Rosa Freitag au cinéma Vox de Strasbourg, ciné-cabaret avec Clémentine Duguet au cinéma Rex de Benfeld, soirée Pétasse d'Alsace au Bel Air de Mulhouse et la rencontre-débat à l'Odyssée de Strasbourg)
 
- Carte Blanche à Chacun son Court, des soirées de courts-métrages germanophones sélectionnés par l'association Cigogne Enragée qui organise, tous les ans, le festival international de courts-métrages de Strasbourg.
 
- un concours de critique pour les 15-20 ans, en partenariat avec la Fondation Entente Franco-Allemande. Les lauréats partiront à la Berlinale 2016.
 
-une soirée de clôture avec le ciné-concert Berlin, symphonie d'une grande ville, sur une musique originale composée et interprétée par le groupe krautrock Zenzile.



Tags : alsace cinémas  augenblick  augenblick strasbourg  festival augenblick