Cabinet d'Ecoute

Écoute à la carte des modules sonores diffusés à l’antenne, formes courtes et percutantes autour de 20 verbes / thématiques fondamentaux.


Rencontre avec Moriarty lors du festival Décibulles 2015 - Première Partie

Moriarty-IMG_7374.jpgLes tournées sont à la fois une aventure routinière où les horaires de bureau sont les heures de concert. Ce quotidien peut empêcher ou bien stimuler le processus créatif. En fin de compte, les contraintes d'un studio ou d'une commande musicale sont parfois plus inspirants qu'un voyage.

" On a prêté, donné nos morceaux pour beaucoup de films et courts-métrages. On a aussi fait beaucoup de musique pour le théâtre. C'est quelque chose qu'on aimerait continuer à faire."

" Dès qu'il y a des gens qui décident à notre place, c'est beaucoup plus facile pour nous."

" Ca nous est arrivé de composer une chanson sur la route dans le camion en faisant un cadavre exquis."

" Il faut évidemment éviter de parler du quotidien parce que c'est ce qu'il y a de plus inintéressant."

" On écrit de manière impulsive et puis collective et chaotique et les sens émergent au fur et à mesure"

1 - Apprendre / Moriarty
2 - Circuler / Moriarty
3 - Incarner / Moriarty
4 - Partager / Moriarty


Interview réalisée par Camille Bresler, Clémentine Kauffmann et Tom Umbdenstock.
Voix d'introduction et montage par Camille Bresler







Tags : apprendre  arthur b gilette  aventure  circuler  création  décibulles  décibulles 2015  festival décibulles  films  incarner  inspiration  moriarty  partager  rosemary standley  stéphane zimmerli  tournée